Chanson française,  Déchiffrage facile,  Niveau débutants,  Niveau intermédiaire,  Piano Cover

Michel Legrand – “Les moulins de mon coeur” / joli arrangement et partition de piano

C’est grâce à une demande de partition pour piano reçue en octobre que j’ai découvert la magnifique interprétation de la chanson de Michel Legrand par Frida Boccara. Les amateurs de piano et de la chanson française, de niveau intermédiaire ou avancé, j’espère que vous serez ravis autant que moi de connaître et de jouer cette belle musique.

La partition des Moulins de mon coeur est accessible pour tous les niveaux de piano!

Techniquement la partition est accessible à tous les niveaux de piano 

MoulinsDeMonCoeurScreen

— idéal pour pianoter dans le cercle d’amis, ou pendant une soirée musicale, ou autour d’un verre, si vous avez des années de conservatoire derrière vous!

— le déchiffrage ne sera pas trop long pour le niveau intermédiaire non plus. Avec vous on va s’entrainer ici à faire ressortir la mélodie de la main droite – et en même temps rendre l’accompagnement de la main gauche plus discret, le travail sur l’indépendance des mains donc, et avec un morceau très agréable!

— quand à vous, chers débutants adultes (ou adolescents) à partir de la 2ème année de piano, à part le déchiffrage poussé, et donc progrès en solfège, nous allons apprendre à jouer des larges arpèges avec la main gauche dans la détente et la souplesse qui – je préfère prévenir à l’avance – ne seront pas du tout au rendez-vous au début de votre calvaire! 🙂

Mais les moulins de notre persévérance vont porter leurs fruits: ensemble avec le professeur vous apprendrez à pivoter légèrement le poignet de la main gauche, ce qui permettra d’apporter la souplesse à la main et la douceur au son.

0 Comments

  • Bernard DINKESPILER

    Bonjour,
    j’écoute votre arrangement des moulins de mon coeur, mais il me semble que vous avez modifié la mélodie (suppression d’une note dans les phrases de la mélodie, systématiquement). Ma question : Pourquoi ?
    bien cordialement
    Bernard DINKESPILER

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *