Cours de piano adulte,  Déchiffrage facile,  Musique de film,  Niveau débutants,  Piano Cover

Joe Hisaishi – Laputa (Le Château dans le ciel / Castle in the sky)

Une belle partition de piano facile pour ados et adultes débutants en première / deuxième année de piano. Marche aussi bien pour ceux qui reviennent au piano après un long arrêt.

Ce que j’aime dans cette partition très facile en apparence : les défis techniques importants pour avancer en piano et en solfège en même temps. Par exemple, les débutants qui commencent à déchiffrer ce morceau seuls, risquent de le faire en do majeur, sans bémols :-), ce qui est arrivé plusieurs fois chez mes élèves.

Laputa (Le Château dans le ciel / Castle in the sky) partition de piano facile

Les phrases musicales coïncident presque partout avec les lignes, ce qui est confortable pour la lecture. Les doigtés sont aussi présents! Ce n’est pas un hasard si Laputa est l’une de mes “bouées de sauvetage” préférées pour les élèves lents ou difficiles.

Les trois bémols de la partition sont le premier défi sérieux pour les amateurs qui n’ont pas de base de solfège ou qui ont tout oublié. Avant le déchiffrage on commencera donc par lire la partition ligne par ligne et par entourer au crayon toutes les notes en bémols : si, mi et la (la tonalité du do mineur).

Le deuxième défi est de reproduire le rythme correcte dans les deux premières lignes de la partition. Ces deux lignes sont les plus compliquées au niveau du compte et prendront pas mal de temps aux débutants (et parfois impossible à réussir avec eux malheureusement). En revanche, tout le reste de la partition sera plus facile.

Aux débutants qui ne suivent pas des cours de piano je conseille au moins de prendre quelques leçons avec un enseignant de musique.

  • Le professeur vous expliquera le mouvement descendant et l’enchaînement par deux mesures dans la main gauche (par exemple, les mesures 4-5 et 6-7 sont la répétition exacte des mesures 2-3, mais à partir d’autres notes). Dans les mesures 7-8 cette marche s’interrompt, et elles sont différentes des autres. Ainsi on peut facilement mémoriser le texte de la gauche.
  • Le compte dans la première partie est à suivre avec soin; surtout dans les mesures 3, 5, 7 (les blanches pointées dans la main droite), où un long arrêt doit être marqué dans les deux mains sur le deuxième et le troisième temps. L’erreur typique ici est de sauter immédiatement au quatrième temps de la mesure sans compter cet arrêt jusqu’au bout. Personne dans ma classe n’a pu éviter cette erreur.

Pour apprendre le compte, je fais suivre à mes élèves la méthode suivante :

  • nous allons compter par croches, pas par les noires ; tout d’abord, dans l’espace blanc entre les deux mains on transcrit au crayon « 1 et 2 et 3 et 4 et » ou « 1 2 3 4 5 6 7 8 » (pour ceux qui ont du mal à compter avec « et ») en conformité avec les notes qui tombent sur ces “temps” ;
  • on va jouer la main droite séparément en comptant à haute voix.

Dans les deux premières lignes jouer la main droite seule dans le bon rythme est plus difficile que de jouer les mains ensemble. C’est un exercice très utile pour s’entraîner en compte et en lecture à vue.

  • après la maîtrise de la main droite, on apprend la gauche pour réunir les deux mains, en comptant toujours à haute voix.

Si vous avez une bonne oreille et maîtrisez les bases de solfège, vous pouvez suivre ces étapes par vous-même en écoutant la vidéo sur ma chaîne YouTube.com/MashaSharovaPiano.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *